Retour à l'accueil

 

 

 A la fin du 20e siècle avec l’effondrement de l’Union Soviétique, de nombreux pays en Asie centrale ont retrouvé leurs nom et indépendance : Turkménistan, Ouzbékistan, Tadjikistan, Kazakhstan... Et le Kirghizistan (appelé aussi Kirghizstan ou Kirghizie).
 Ce pays, qui s’est engagé aujourd’hui dans la voie du libéralisme, est pourtant le pays le plus pauvre de l’Asie centrale après le Tadjikistan.

 Extrêmement montagneux, à peine plus grand que l'Autriche et la Hongrie réunies, le Kirghizistan, qui ne possède pas d'accès à la mer, est un pays enclavé par deux géants, le Kazakhstan au Nord, la Chine à l'Est, ainsi que par le Tadjikistan au Sud et l'Ouzbékistan à l'Ouest.
 Avec un territoire à 95% montagneux, dont quasiment la moitié au-dessus de 3000 mètres et les trois quarts continuellement couverts de neige ou de glaciers. Dans le Sud-Est, la crête du système montagneux du Tian Shan est formée par le spectaculaire massif du Kakchal-Tau, extraordinaire frontière naturelle entre le Kirghizistan et la Chine, culminant au pic Pobedy (7439 m), le plus haut point du pays. La frontière Sud avec le Tadjikistan longe la chaîne du Pamir. Profond de presque 700 mètres, le lac Yssyk-Köl se trouve dans une grande dépression au bord du Tian Shan, à l'Est du Kirghizistan.





 

Peuple d'origine nomade, les Kirghiz ont encore aujourd'hui conservé un attachement très fort avec leur mode vie ancestral rythmé par les saisons. Pour preuve la place centrale qu'occupent le cheval et la yourte (tente circulaire) qui est le refuge des familles qui montent dans les alpages à la belle saison. Les Kirghizes sédentarisés continuent par ailleurs à vivre dans leur appartement comme s'il s'agissait d'une yourte. Le cheval est central dans la vie des nomades. Parmi les nombreux jeux équestres communs aux peuples nomades d'Asie centrale, le Kyz-Kuu est une course qui oppose la gent féminine et la gent masculine où le garçon doit arriver premier tout en évitant les coups de cravache de la jeune fille. S'il gagne, il obtient un baiser de la belle. Ou encore le Kok Borou et l'Oulak Tartysh, deux variantes du jeu équestre du "bouc écorché", sont restés des sports très populaires.

 La religion principale est l'Islam sunnite, de l'école hanafite. Mais la pratique religieuse Musulmane est marquée également par les influences du Chamanisme, existant antérieurement à l'Islam, et du Soufisme, dont les missionnaires ont joué un grand rôle dans l'islamisation de la région.

 

 


Fiche d'identité


Intitulé officiel du pays : République Kirghize
Capitale : Bichkek (670.000 hab.)
Superficie : 198.500 km²
Population : 5,2 millions
Peuples et ethnies : 52% de Kirghiz, 21% de Russes, 13% d'Ouzbeks
Langues : Kirghiz, Russe
Religions : 75% de Musulmans, 20% d'Orthodoxes
Institutions politiques : république, régime présidentiel


En savoir plus sur le Kirghizistan (anglais)
 

 
 
Haut de page

© Dubuis.net